Réu du 31 mai 2012


menu de la journée:

  • retour sur le questionnaire: voir les attentes / à ce réseau ( thématiques, manière, organisation à mettre en oeuvre, outils..)
  • il faudra ensuite analyser l’organisation mise en place, réajuster...

Questionnaire:

Réponses récoltées dans googleformulaire + résultats
réponses copiées dans un outil appelé “wordle” qui permet de fabriquer un “nuage”de mots clés ( mise en valeur des mots, termes trés utilisés...peut compléter un braimstorming)
http://www.wordle.net pour une présentation imagée du contenu d’un texte

Importance de tester les outils “chez soi” après la séance de formation.

Autre outil : http://www.prezi.com (plus léger d’utilisation que power point) présentation d’une image

Observation des résultats du questionnaire: jeunesse/jeunes
‘ 4 items
Attentes/ pistes d’organisation/ce qu’on souhaite partager/thématiques

Globalement :
  • Echanges d’expériences
  • demandes de formation ( pour soi, pour les élus...)
  • compétences

Attentes :
  • idée d’améliorer un mode de fonctionnement
  • partager des expériences/mutualiser des pratiques

Mode d’organisation :
  • utiliser des outils ( liste de discussion ...)
  • “plus” travailler ensemble ( émergence de projets communs, s’informer sur les bons plans, échanges sur connaissance des territoires)
  • échange de projets ( analyse et construction)

Que partager ?
  • les expériences et compétences ( les savoirs, savoir faire)
  • échanger sur les politiques jeunesse des différents territoires

Les thèmes :
  • le jeune d’aujourd’hui (caractériqtiques, besoins...)
  • formation: en complément d’intervenants, échanges entre nous sur une thématique

Ce qu’on entend par réseau :

système dynamique qui va inciter à faire des LIENS entre des PERSONNES ( ce n’est jamais un réseau de structure). L’implication ne se décrète pas.
*Acte fondateur : créer un objet commun ( trés important - besoin d'être clair)
Mise en discussion - se mettre en logique d’attention ( réceptif, àl’écoute des besoins, attentes) -Émergence de thématiques : régulation des participants en fonction de l’intérêt - constat d’informations déjà existantes.., discussions... émergence de besoins et organisation des échanges...le groupe décide de produire...mise en place de la logique de projet
- importance de l’animation du réseau : une personne (ou des) reconnue (s) par le groupe pour organiser, favoriser les liens, réguler...

Témoignages :
  • importance de l’ATTENTION - savoir accueillir les nouveaux PLAJH notamment

“S’il n’y a pas d’attention, il n’y a pas de réseau !!!” +Esther, le 31/05/2012)
Animateur de réseau = dictateur bienveillant
un réseau ne peut pas fonctionner en autonomie, nécessité absolue de l’animation de ce réseau par un animateur

Un enjeu du réseau est de FABRIQUER DU BIEN COMMUN
Si pas de synthèse, tout le monde s’enrichit individuellement pas les nouveaux ne peuvent en profiter, ne peut être transmis ( logique de l’inter-réseaux)
Intérêt de PROTEGER les biens produits
Souvent échanges informels, systèmes parallèles...le réseau permet de rendre ces échanges plus efficients ( outils...)

Pistes opérationnelles, remarques :

  • attentes différentes entres celles des coordonnateurs et celles du CG / au réseau jeune Héraut. ( coordonnateurs :attentes opérationnelles/ au public...risque de blocage car c’est le CG qui anime)
C’est déjà difficile de s’entendre sur les attentes

Qui est le mieux placé pour animer le réseau ?
Discussion autour de l’objet et initiative du réseau JH/
Le réseau jeunes H part d’une volonté institutionnelle et projet politique.
Importance de se dégager de cette approche pour mettre en place pratiquement un réseau d’échanges et prendre la maîtrise de l’organisation et des contenus.

Le PLAJH est il un réseau ? c’est un axe, créer des liens entre les acteurs du territoire sur la jeunesse - c’est un réseau au service du local.

Le réseau jeune Hérault est sur l’intention de construire un objet commun pour capitaliser les expériences.

Objectifs:
- s’appliquer en local les logiques de réseau ( logique d’attention notamment /aux jeunes..)
Avant de s’impliquer sur un réseau départemental, déjà s’assurer de son fonctionnement “réseau” sur son territoire. et comment on l’entretient, on l’alimente.
Nous en tant que personne, comment on s’inscrit, on fait fonctionner notre réseau.

Difficultés de s’entendre en grand groupe des objectifs et attentes / au réseau.
Organiser éventuellement des petits groupes de travail et partager rapidement quelque chose ensemble.
Il manque aujourd'hui quelque chose de concret, un événement à partager, des liens à partager peut être... ( il faut se faire du BIEN...commun)

Le CG aurait toute sa place pour favoriser ce type d’événement, féderer...
Aujourd’hui il y a une frustration...il faut travailler autour d’un projet de temps fort, il faut AGIR

Travail par petit groupe, (mix jeunes et sages, pas par territoire...)
Consigne (ne pas se censurer):
Noter en vrac ce que l’on souhaite partager
Proposition de modes d’organisation
Propositions d’actions...

Accelerateur de projet

Rêves du futur



nom du réseau

Déterminer un coordonateur-animateur qui ait :
  • Du vrai temps à y consacrer
  • Une vraie bonne connaissance des territoires (ensemble des plajh)
Mettre en commun :
  • Diagnostic partagé (wiki plajh) des actions, coordonnateurs, les contacts, partenaires financiers, fiches action plajh fiche d’identité des plajh
  • Plusieurs entrées possibles : listing par thèmes…..
  • Forum - liste de discussion
  • Personnes ressources
  • Ressource documentaire partagée

Temps forts :
  • Entre acteurs plajh
  • En direction du public jeune par exemple : une journée festive type FISE organisée par le CG, avec accès libre pour nos publics
  • Conférences, analyses d’études, d’actions…
  • Rencontre annuelle inter alsh/ado
  • Groupe de travail autour de thèmes/centres d’intérêt

Modèle de contrat de travail, modèle de convention de partenariat, fiches administratives et technique, partage d’expériences, de méthodologie, de pratiques, accompagnement des PLAJH à leur sortie, pack séjours, un modèle de règlement intérieur, références des différents prestataires, réunion inter ALSH et inter PIJ autour d’une thématique, mutualiser sur une sortie phare, un évènement fort, agenda des évènements et des sorties partagés, les plus belles de demandes de subventions, délocaliser les réunions de coordination, souhait que l’animateur du réseau soit en capacité de fédérer, de mettre en exergue ce qui est commun, qu’il soit clairement identifié, créer une communication entre l’animateur de réseau et les PLAJH, besoin de se ressourcer dans le réseau, travailler ensemble sur la mise en place d’un évènement, sortir du local pour s’enrichir, donner du sens à l’ évènementiel : c’est le résultat d’un travail de fond sur le long terme( Bessilles)

créer un cadre ressource => des outils capitalisation et échanges d’expériences
proposer un accompagnement à la collaboration entre nous et sur les territoires
orientations fédératrices
Culture
Europe
Nautisme (voilier du dpt de l’Hérault)

Retour grand groupe:

wordle des groupes de coordo:

Fiches ( partage d’outils methodo)
Sorties ( du territoire, connaissance mutuelle des territoires, s’enrichir, s’ouvrir, apprendre...)
Coordination, coordinateur, animateur: identifier un animateur qui se mobilise pour “recenser” les besoins, avoir une connaissance globale du territoire
PIJ: mutualiser les moyens pour se rendre à un évenement par ex - créer un agenda commun, partagé