LES RENCONTRES DU RESEAU JEUN'HERAULT



Les rencontres du Réseau Jeun’Hérault sont organisées par la Direction jeunesse du Conseil départemental de l’Hérault pour que, l’analyse d’experts confrontée à la réalité des territoires et à l’expérience des acteurs Jeunesse de notre département, enrichisse réflexions et pratiques.


2019


image balloons4111586_960_720.png (36.9kB)

Jeudi 3 octobre 2019 à 13h30 à 16h30
Identité et radicalité des jeunes Héraultais #3 : le rural. Diagnostic et pistes d'action


A la Maison départementale des sports Nelson Mandela. ZAC Pierresvives 66, Esplanade de l'Egalité à Montpellier

Intervention de Rémi Lemaitre, à l' Association d'Aide et de Recherche pour les Jeunes et les Institutions en Languedoc (Aarjil)

Une recherche-action sur les représentations de l’avenir et des radicalités des 14/24 ans a été impulsée par la Préfecture de l’Hérault (DDCS) et réalisée par un sociologue de l’association Aarjil.

Ce travail s’est réalisé en trois temps :
- en 2017, sur cinq sites du département de l'Hérault : Béziers CV, Lodève, Lunel, Sète Centre-Ville et Île de Thau.
- en 2018, sur le site résidentiel du territoire Nord de Lunel a mis en évidence les représentations des 14/24 ans ne vivant pas en quartier prioritaire.
- en 2019, le travail avec les jeunesses des Sud Cévennes est venu compléter les travaux précédents avec l’étude des représentations des 14/24 ans vivant en site rural.

Ce travail a permis de questionner « la place » des jeunes des QPV dans notre société, d'étudier dans ces territoires spécifiques les mécanismes sociaux en jeu dans le processus de socialisation, et de tenter de comprendre comment et pourquoi, parfois, se mettent en place des attitudes et des positionnements radicalisés autour de certaines thématiques, notamment les attentats et le terrorisme. Les positionnements et les points de vue de ces adolescents et jeunes adultes sur le monde social sont étonnamment multiples et complexes : plusieurs jeunesses sont présentes et proposent une variation de points de vue sur les possibilités d’insertion, le rôle de l’État, les projections dans l’avenir.

Une synthèse comparative entre les trois types de sites ( QPV, Résidentiel, Rural) présente l'ensemble des analyses effectuées à partir des entretiens avec les jeunes et des observations réalisées sur les terrains d'étude (soit plus de 380 entretiens) .

Nous questionnerons dans la restitution /débat :
° les structures de la construction des identités adolescentes,
• les oppositions et les continuités dans les représentations des jeunesses (QPV, Rural, Site résidentiel),
° les types d’actions réalisables sur les territoires.

Nous verrons ainsi comment, devant les évolutions de la société, une difficulté importante se présente aux 14/24 ans : on peut observer une carence de signes, de structures et d'institutions permettant d’une part l'appartenance à un « nous » et, d’autre part l’adhésion à l'idée de « faire société » avec les autres. L’adolescent se retrouve alors démuni pour trouver sa place dans le monde. Des mécanismes corrigent ce processus mais aboutissent à une société en partie fragmentée.

plan_acces_pierresvives_0.pdf (0.1MB)

Inscription https://framaforms.org/les-rencontres-du-reseau-jeunherault-jeudi-3-octobre-2019-13h3016h30-1552308099



image hyperconnect3.jpg (0.6MB)

Jeudi 5 décembre 2019 13h30-16h30
L’adolescence à l'ère numérique : usages, risques et déconnexion


A pierresvives, rue du Professeur Blayac, Montpellier
Avec Jocelyn Lachance, maître de conférences en sociologie de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, membre du laboratoire Passages UMR CNRS-5319.


Jocelyn Lachance est notamment l'auteur de L'adolescence hypermoderne (PUL, 2011), Photos d'ados (PUL, 2013), Les images terroristes (Eres, 2017).

Son dernier ouvrage La Famille connectée. De la surveillance parentale à la déconnexion des enfants (Eres, 2019) s'intéresse aux relations entre parents et enfants autour du numérique : si les écrans se sont multipliés dans les foyers depuis plusieurs années, la possibilité de se connecter les uns aux autres en permanence a également bouleversé les individus jusque dans l’intimité de leurs familles. D’une part, la possibilité de joindre les enfants en temps réel, alors qu’ils prennent le chemin de l’école ou vont rejoindre leurs amis, a transformé l’expérience de séparation. D’autre part, l’intrusion de personnes extérieures à la famille, via les réseaux sociaux, bouscule de plus en plus souvent les temps familiaux… Dans ce contexte où règnent les technologies de la communication et s’impose la norme d’être connecté, branché, comment trouver le juste milieu pour accompagner les plus jeunes dans l’aventure numérique ? Car la tentation de la surveillance est grande dans un monde que les parents perçoivent comme dangereux… Cet ouvrage n’a pas pour objectif de légitimer ni de délégitimer les nouvelles formes de surveillance des enfants et des adolescents dans un monde connecté. Il cherche plutôt à dévoiler les effets insoupçonnés de cet usage spécifique des TICs au sein des familles, en faisant le pari que ses réflexions pourront aider les parents à effectuer, d’eux-mêmes et au gré des situations, de meilleurs choix en matière de pratiques numériques familiales. En s’appuyant sur la parole d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes, il montre comment la surveillance impliquant ces technologies est perçue par les jeunes et comment, plus généralement, ils vivent cette situation qui, parfois, perturbe la relation avec leurs parents.
plan_acces_pierresvives_0.pdf (0.1MB)


image ess.jpg (78.4kB)
Jeudi 11 avril 2019 de 13h30 à 16h30
L’Economie sociale et solidaire : quels leviers pour les jeunes ?

Au centre aquatique du Clermontais - avenue Louis Villaret à Clermont-L’Hérault

L’Economie Sociale et Solidaire est présente dans de nombreux secteurs d’activités et cherche à répondre aux besoins sociaux et environnementaux des territoires. Cette économie porteuse des valeurs de solidarité, d’équité et de coopération peut répondre aux aspirations des jeunes qui se mobilisent pour un monde plus respectueux des hommes et de l’environnement. L’ESS peut également leur offrir des opportunités pour s’engager, entreprendre et trouver un emploi porteur de sens et d’épanouissement.

PROGRAMME
L’ESS : de quoi parle-t-on ? Quels enjeux pour les jeunes ?
Yves Bailleux-Moreau, membre du Bureau de la CRESS et Président de la Fédération des Entreprises d’Insertion Occitanie
Sensibiliser les jeunes : « Mon ESS à l’Ecole »
Sylvie Bomy, Représentante régionale de L’Esper (L’Economie Sociale Partenaire de l’Ecole de la République)
Entreprendre et innover en ESS
Les coopératives d’entrepreneurs et le dispositif « coopérative jeunesse de services »
Frédéric Do, Associé gérant de la coopérative ARIAC, Clermont l’Hérault
Témoignage d’un entrepreneur en ESS Laurent Rodrigues, Président du groupe Pilote (groupe d’entreprises sociales et solidaires)

Ressources :
https://www.franceactive.org/communiques/jeunes-envie-entreprendre/

Présentation de l'ESPER
Textes_feuille_de_salle.pdf (0.3MB) Feuille de salle et Bibliographie



image Jeunesse_Heraultaise_8.jpg (8.7MB)
Jeudi 17 janvier 2019 - 13h30/16h30 -
Engagements des jeunes dans la culture: pratiques adolescentes et résonances sur les territoires


Domaine de Bayssan - Béziers

Intervenantes : Chantal Dahan, Chargée d'études et de recherche, Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire / Sandrine Mini Directrice du théâtre Molière à Sète, Scène nationale de l'archipel de Thau, Pôle création pour l'enfance et la jeunesse.

Quelles sont les pratiques culturelles des adolescents ? Le numérique bouleverse radicalement l'accès à l'information, au savoir et à la culture.
Quels sont les effets de cette révolution sur les adolescents, sur leur relation au monde et sur le rôle des adultes qui les accompagnent ?
Comment les artistes s'emparent-ils des problématiques jeunesse ? Comment placer le jeune au centre du processus de création pour le rendre acteur à part entière et l'accompagner dans ses apprentissages ?


Feuille_de_salle_DEF.pdf (4.6MB)
Notes de Stéphane DEAL - Théâtre du Sonanbule à Gignac


2018

Jeudi 4 octobre 2018 14h/16h30 - "adolescences et sexualités" LODEVE (Intervention de Nadia Rachédi, Gynécologue-Obstétricienne Territoriale
Médecin chef de service prénatal et planification -Direction PMI CD 34)
Sexualités_Adolescences_JeunHerault_Rseau.pdf (5.8MB)


Jeudi 31 mai de 14h à 16h 30 MDA
Mieux connaitre les ados pour mieux les accompagner.
Iintervention de Mr_RICCINO_ (16.3kB)
Ressource complémentaire : Le Conseil de l'Enfance et de l'Adolescence a adopté le 20 février 2018 son rapport sur "Les temps et les lieux tiers des enfants et des adolescents hors maison et hors scolarité"
http://www.hcfea.fr/spip.php?rubrique8#



Jeudi 29 mars 13h30/17h - Salle René Pingeon - Domaine départemental de Pierresvives
Intervention de Monsieur Michel MIAILE sur les aspects juridiques de la laïcité notamment dans les établissements socio-éducatifs.



Jeudi 15 février de 14h à 16h 30 au Théâtre d'O
« Étude sur la construction des identités, les radicalités et les ressentis des jeunes 14/24 ans des quartiers prioritaires du département de l'Hérault »
Etude portée par la DDCS et réalisée par Rémi Lemaitre, docteur en sociologie.
Etude portée par la DDCS et réalisée par Rémi Lemaitre, docteur en sociologie.
Support_expos_Rmi_Lemaitre_15_fevrierpdf.pdf (1.3MB)

2017






Archives des CR réunions