CR Réunions Graff-Jeunesse et Culture 34


Lieu : Clermont l'Hérault
Date : 8 Février 2013
Présents : Telecharger le fichier Emargement_GT_8_fev_graff.pdf (0.7MB)

La réunion s'ouvre par un tour de table. Chaque territoire présente ses actions culturelles ainsi que leurs spécificités :

CC Clermontais – Emilie : (coordo jeunesse)
- l'ALSH de Canet vient de bénéficier d'un projet graff
  • la CC porte des stages de graff dans différentes communes du territoire
  • le 25 Mai prochain, la CC organise un temps fort : Festival de jeunes (mise en valeur des pratiques artistiques et sportives des jeunes) :
    • ateliers d'initiations / démonstrations par les jeunes > danse, musique, théâtre, slam, cinéma en plein air, … scène ouverte.
    • stand d'information (addiction, santé, …), jeux, atelier réparation de vélo par des jeunes
    • espace « street » (graff, BMX, skate, dj, ...)
  • La dynamique est de le co-construire et l'organiser avec les associations locales.

Canet – Julien (directeur Accueil de Loisirs)
  • l'ALSH a pu profiter d'un travail sur le graff organisé par la CCC et Mc Jakijo : création d'une exposition collective (œuvres individuelles dans un acollectif) qui tournera sur le territoire.

CC Minervois – Sonia : (resp. service enfance jeunesse)
  • le minervois est un territoire rural : 15 communes pour 7000 habitants,
  • le service Jeunesse s’appuie sur un ALSH (3/17 ans) / un PIJ / une convention de partenariat avec le collège / Associations locales
  • depuis 2009, la CC travaille sur la culture urbaine via :
    • « Roues libres 1 » : bmx-cirque
    • « Roues libres 2 » : graff-musiques actuelles
    • « Street Art Impulsion » : street art au collège d'Olonzac :
      • ateliers, démos
      • temps fort sur le thème de la discrimination sur un bunker
      • fresque collective et performance
- forum des associations le 08 septembre : implication des services jeunesse et culture (travail avec les assos du territoire et animations culture urbaine/environnement)

CC Pays de Thongue – Magali : (dir alsh) avec Nicolas (anim)
  • le fonctionnement se base sur un ALSH itinérant / ludothèque mobile / sorties culturelles
  • depuis 2011, la CC travaille sur la culture urbaine via :
  • « Rencontres Jeunesse 1 & 2 » : graff-sports urbains...
  • Stage graff
    • Néanmoins, il n'y a pas de pérennité et de remonté des jeunes.
  • le 25 Mai prochain, la CC organise la fête du jeu :
    • jeux vidéos musicaux
    • jeux médiévaux
  • en Mars, pour la journée de l'environnement, la CC organise du graff avec une asso de revalorisation du travers (ruisseau) :
    • faire une place propre
    • décorer les poubelles via le graff
  • en Avril, « a la recherche de la nouvelle star Pays de Thongue » avec intervenant pro : chant/danse...pour jouer à le 15/06 aux Rencontres Jeunesse 3
  • Le 15 Juin prochain, la CC organise un temps fort : « Rencontres Jeunesse 3 » :
    • il est ouvert aux autres territoires via :
    • pôle sport : bmx, foot américain...
    • jeux géants
    • scène ouverte aux assos / club / autres territoires
    • espace ludique : RAM / cirque / jeux gonflables
    • asso terra ludis : jeux de rôles grandeurs natures

Commune de Frontignan – Annicet : (resp service jeunesse) avec Gérald (anim référent culture urbaine)
  • le fonctionnement se base sur un ALSH / PIJ
  • la culture urbaine est une volonté politique et rentre dans les thématique du CUCS
  • la ville organise des temps fort « festikifo » :
    • vacances printemps /automne / été (06/07/13) :
    • ce sont des journées de valorisation des ateliers des alsh (dont culture urbaine)
il recherche à valoriser les jeunes :
  • la culture urbaine a des ateliers au sein du FIRN (colorisation de lecture noire : performance lecture-graff) et de la fête du muscat (ORNI graffé)
  • il existe un accompagnement individualisé pour l'insertion pro (artiste art contemporain, design...)
  • les partenaires locaux sont : CUSF (festipop), graffeur pro...
- atelier graff avec un public 3ème âge
- le PIJ organise des expos mobiles (mairie...) pour faire rentrer les jeunes dans la structure


La réunion se poursuit avec la recherche de liens entre dynamiques territoriales et de possibilités d'échanges de jeunes :

Magali :
- créer un fond de scène de « A la recherche de la nouvelle star de Thongues »
- on est à la recherche d'un intervenant pour le 15/06 : réaliser une fresque commune

Fred :
- faire la différence entre une commande & un projet d'expression
- accompagner le jeune dans un processus d'accompagnement en y ajoutant des contraintes

Sonia :
- il faut que l'action départementale apporte une plus-value à une action de territoire
- nous avons la volonté de créer des Echanges de jeunes, le graff n'est qu'un moyen

Fred :
- il est possible de faire des « battles »

Emilie :
- il faut permettre des échanges entre jeunes mais aussi entre les intervenants (échanges de pratiques, donner une dimension « professionnelle » à cette discipline)

Gérald :
- on peut faire une journée d'échange

Julien :
- il faut penser à faire investir les jeunes sur l'action

Sonia :
- il ne faut pas oublier la phase de sensibilisation car sur le territoire, il n'y a pas forcement un groupe de jeune identifié autour de la la pratique du graff

Alban :
- nous pourrions organiser des échanges bilatéraux qui s’enchaînent sur le territoire. De fait, une territoire enrichi par un échange va plus loin enrichir un autre groupe de jeune

Annicet :
- quand pouvons nous faire ces échanges ? Les mercredi/samedi ou pendant les vacances ?

Sonia :
- quels profils de jeunes ? Pour faire des échanges, il faut des pratiquants et des non pratiquants

Fred :
- il faut faire des ateliers qui valorisent le jeune dans sa pratique (en créant une exposition)

Alban :
- concernant les contraintes financières, il est possible de poser (avec un porteur de projet) un cap jeunes collectif à cette action spécifique. IL ne rentrerai pas en compte pour LE cap jeune collectif permis de chaque territoire. Pour le reste du budget, il faut faire fonctionner les budgets respectifs des alsh (comme pour une sortie bowling...)

Annicet :
- il faut faire attention à l'après de cette action. Si on accompagne les jeunes sur un projet d'envergure, il ne faut pas laisser les jeunes à l'abandon derrière

Alban :
- c'est pour cela qu'il faut que l'action soit portée par les intervenants eux mêmes. Les coordos ont pour rôle l'émergence de genre d'action, les alsh/pij ont pour rôle de les mettre en œuvre auprès des publics. Nous avons la chance sur le département d'avoir 3 intervenants graff embauchés sur des territoires. Il faut faire en sorte que la dynamique graff soit portée sur le long terme par ces professionnels

La réunion se termine en créant une ébauche d'échéancier d'échanges de jeunes autour d'action locales existantes :
Telecharger le fichier GT_Graff_8_Fevrier_2013echeancier.pdf (36.9kB)